L’Universiade d’été est un événement sportif et culturel universitaire international qui se déroule tous les deux ans à chaque fois dans une ville différente. Ces jeux rassemblent des milliers d’étudiants-athlètes et en font l’un des plus grands événements multisports au monde. Le nom est une combinaison des mots « Université » et « Olympiade ».

Cette année, l’événement a eu lieu à Naples, en Italie et Matthew Lehmann, joueur de l’équipe nationale du Manitoba représentait Équipe Canada. Il était l’un des 8 athlètes participant à cet événement multisport pour le tennis de table. Voici l’interview que nous avons réalisé avec Matthew.

Quel effet cela fait-il d’entrer dans le stade en tant que membre d’Équipe Canada aux cérémonies d’ouverture?

Entrer dans le stade a été une expérience incroyable et un moment marquant des Jeux pour moi. Faire partie de cet important contingent d’athlètes canadiens vêtus de nos polos rouges assortis était vraiment cool et a créé une atmosphère d’équipe que les joueurs de tennis de table vivent rarement. Lorsque nous sommes entrés dans le stade et que «Canada» a été annoncé, plus de trente mille spectateurs ont réagit bruyamment dans les gradins. C’est un moment que je n’oublierai jamais.

Comment s’est déroulée la compétition?

La compétition était vraiment difficile. Je ne savais pas à quoi m’attendre, car la liste des joueurs et des pays n’a été connue que la veille du début du tournoi. Le tournoi comptait de nombreux joueurs internationaux de premier plan, ce fut donc une excellente expérience d’y être aussi. Un des points saillants de la compétition a été le double mixte avec Alayna Chan. Nous n’avions jamais joué ensemble auparavant, mais nous avions toujours dit qu’un jour nous aimerions le faire. Nous avons affronté une équipe de Suède avec des joueurs de l’équipe nationale, nous n’avions donc pas d’attentes élevées. Nous avons perdu 3-2, 11-8, ce qui était un très bon match pour nous. En simple, j’étais heureux de sortir de mon groupe avant de perdre face à un solide joueur du Taipei chinois.

En tant qu’universitaire, il n’y a pas beaucoup de compétition pour les athlètes professionnels, que voudriez-vous voir à l’avenir à Tennis de Table Canada?

J’aimerais voir un bon système de ligue ou de tournoi pour tous les étudiants universitaires au Canada. De quoi garder les athlètes motivés pour continuer à jouer après le secondaire. Des Jeux universitaires canadiens seraient également très bien. J’espère que lors de la prochaine Universiade (Chengdu 2021), le tennis de table canadien mettra davantage l’accent sur la promotion de l’événement et aidera peut-être les joueurs avec un camp de préparation d’équipe et le soutien d’un entraîneur. Je suis tellement reconnaissant qu’au cours de cette saison de changement à Tennis de Table Canada, cette participation à l’Universiade a été rendue possible. C’est un événement incroyable et prestigieux auquel je suis heureux d’avoir participé (le deuxième plus grand jeu multisport au monde, juste après les Jeux olympiques d’été) et je vais m’entraîner fort pour être à Chengdu en 2021!