Personne ne s’attendait à des miracles de nos joueurs canadiens aux Jeux olympiques. Cependant, nous avions des attentes réalistes, ainsi que des « espoirs » que nos athlètes s’en tireraient bien et au-dessus des attentes.

 

Simple homme

C’était la première participation de Jeremy Hazin à des Jeux olympiques. Il a été classé 128e sur 128 joueurs. Donc, évidemment, il serait considéré comme le joueur le plus faible de ce groupe très fort. Mais en réalité, Jeremy est plus fort que plusieurs joueurs de la compétition, mais le problème est qu’en raison de son faible classement, il a rencontré une tête de série au premier tour. C’est malheureux mais c’était prévu.

Jeremy a bien joué étant donné qu’il n’a pas joué au niveau international pendant les 16 mois précédant les Jeux. Il a fait une tournée américaine de 4 tournois en mai, mais bien sûr ce n’est pas la même chose.

La bonne nouvelle, c’est que Jeremy a beaucoup de choses à améliorer dans son jeu techniquement et physiquement. Pourquoi est-ce une bonne nouvelle ? Car il joue déjà à un haut niveau et s’il a encore beaucoup de marge de progression, alors son potentiel est très élevé. Cette expérience olympique peut servir de base à la préparation des prochains Jeux olympiques en 2024 et 2028.

 

Simple ffemmes

L’année précédant la pandémie, les résultats de Mo ont été plutôt décevants. Mais Mo est venue à Toronto pour l’entraînement préolympique avec une attitude positive et s’est entraînée très fort pour le simple et le double mixte. Elle a également démontré la même attitude lors du camp d’entraînement spécial au Portugal.

La performance de Mo à Tokyo a largement dépassé les attentes et elle a remporté d’excellentes victoires, en particulier contre l’Allemande Petrissa Solja. Mo est allée le plus loin qu’elle n’ait jamais fait aux Jeux olympiques en atteignant les huitièmes de finale. C’est un résultat exceptionnel et si proche d’un « top 8 ». Cependant, elle a rencontré la tête de série n ° 1 et l’éventuelle médaillée d’or de Chine. Ce fut un tirage malheureux pour Mo, car elle était au sommet de son jeu. Elle a très bien fait en huitièmes de finale, perdant 4-1 lors de manches serrées.

Espérons que Mo puisse porter ce résultat positif aux Championnats du monde à Houston en novembre, où elle est déjà qualifiée parmi les 128 joueuses sélectionnées par l’ITTF.


Double Mixte

Nous avions de très grands espoirs pour le double mixte après que notre paire se soit qualifiée pour la seule place nord-américaine disponible en battant les États-Unis en mars 2020. Avec le report des Jeux et les obligations professionnelles de Mo envers son club en Europe, ainsi que les limitations causées par la pandémie, la préparation pour le double mixte de Mo et Eugene devenait difficile pour les Jeux olympiques. L’entraînement préolympique à Toronto suivi d’un camp d’entraînement de 3 semaines au Portugal a montré que notre paire s’est améliorée et pourrait surprendre de nombreuses équipes à Tokyo. La principale préoccupation était le tirage au sort. Malheureusement, nos craintes sont devenues réalité lorsque les Canadiens ont été tirés au sort contre le numéro 1 mondial (Chine) en huitièmes de finale.

Mo et Eugene ont très bien joué, remportant le premier set et le miracle a commencé à ressembler davantage à une réalité. Ils ont très bien joué et avaient une réelle chance de gagner le match. Ce fut une rencontre serrée qui s’est terminée en faveur des Chinois, les futurs médaillés d’argent.

Encore une fois, ce résultat ne peut que donner plus de confiance à Mo et Eugene alors qu’ils entrent aux Championnats du monde 2021 à Houston en tant que véritables espoirs. Ils sont déjà présélectionnés par le classement de l’ITTF et espérons-le, avec une bonne préparation, ils pourront bien faire à Houston.

 

Entraînement

Pour bien se préparer aux Jeux olympiques, sous de nombreuses restrictions de Covid-19 et d’autres défis, Dejan Papic, consultant haute performance de TTCAN, a organisé un entraînement « bulle » à Toronto pour nos olympiens qualifiés. Il a également recruté Hong Tao Chen pour agir en tant que partenaire d’entraînement pour tous et entraîneur pour la paire de double mixte pendant l’entraînement et aux Jeux.

TTCAN remercie Hong Tao pour son dévouement à cette tâche et remercie également la femme de Hong Tao qui a également participé à l’entraînement (double mixte). De plus, Hong Tao et son épouse ont accueilli Mo Zhang chez eux pendant l’entraînement préparatoire à Toronto. Nous sommes tous reconnaissants à ce couple pour leur aimable considération et leur hospitalité.

 

Conclusion

Jeremy a un potentiel énorme mais doit travailler dur pour éliminer certaines faiblesses et renforcer tous ses points forts. Il doit continuer son entraînement physique pour rendre son jeu de jambes plus dynamique. Il a certainement beaucoup de potentiel et commence tout juste un parcours de haut niveau vers les prochains Jeux olympiques.

Mo a eu une performance surprenante de haut niveau, montrant que lorsqu’elle est motivée, elle peut obtenir d’excellents résultats grâce à son expérience en match et sa bonne technique. Nous espérons tous qu’elle maintiendra cette grande motivation lors des prochains événements internationaux et des prochains Jeux olympiques.

Mo a signé un contrat avec un club croate pour la saison prochaine. Elle sera également la bienvenue pour s’entraîner avec l’équipe nationale croate. C’est une excellente plate-forme pour qu’elle maintienne son niveau supérieur.

Eugène s’est à nouveau avéré être le « cerveau » du tennis de table. Il a un excellent toucher et une excellente perspective de la table. Ses placements et ses variations de vitesse sont incomparables. Cela fait de lui non seulement un grand joueur en simple, mais certainement un excellent tacticien en double. Même si finalement, en raison de son âge, Eugene se convertit en entraîneur à temps plein, il resterait un grand atout en tant que joueur de double hommes et double mixte.

 

Tout compte fait, une très bonne performance des Canadiens aux Jeux olympiques. Cela devrait être une motivation pour nos jeunes athlètes à faire de leur mieux pour se qualifier pour les futurs Jeux olympiques.

 

Adham Sharara

Président – TTCAN