L’édition de cette année des Championnats du monde juniors a eu lieu à Korat, en Thaïlande, ce tournoi en était à sa 17e édition et la cinquième en Asie.  Parmi les nombreux athlètes présents, on retrouvait nos canadiennes Sophie Gauthier (Québec), Joyce Xu (Ontario), Benita Zhou (Colombie-Britannique), Kelly Fei Zhao (Ontario) et l’entraîneur May Tong (Ontario). Voici un petit résumé de l’entraîneur May.

Le Championnat du monde junior est un événement pour les jeunes athlètes afin de démontrer leurs compétences sur la scène internationale. C’est une expérience révélatrice pour nos joueuses car elle les stimule à aller de l’avant. Nous avons rencontré de jeunes athlètes de divers pays et nos joueuses ont reçu plus d’entraînement avant cette compétition. De plus, elles ont eu plus d’occasions de participer à des compétitions internationales. Par conséquent, c’est une excellente occasion pour nos joueuses de partager leurs compétences.

L’objectif en participant à cet événement est d’enseigner aux jeunes joueurs que grâce au sport, nous pouvons construire un monde pacifique et meilleur en l’absence de toute discrimination de la diversité. De plus, grâce au sport, nous pouvons améliorer l’esprit sportif parmi les athlètes. Il est indéniable que nos jeunes joueuses y sont parvenus en faisant preuve d’un bon esprit d’équipe. 

Elles travaillent fort, jouent intelligemment et continuent de faire des efforts dans le temps limité qu’elles ont. Elles ont démontré de la bonne humeur et n’ont pas négligé leur travaux scolaires. Dans l’épreuve par équipe, elles l’ont emporté sur l’Australie et le Nigéria. Si l’accent est mis davantage sur leur entraînement physique et mental, elles excelleront et feront bien dans les futures compétitions internationales. Je suis fière de leur performance globalement et de leur dévouement dans ce sport.