Je me demande ce que Jeremy Hazin a ressenti quand il a reçu mon message au nom du conseil d’administration de TTCAN l’informant qu’il s’était qualifié pour l’épreuve en simple hommes des Jeux Olympiques de Tokyo. J’ai reçu une réponse polie de Jeremy acceptant la place de qualification.

J’ai entendu récemment, à plusieurs reprises, à propos de la pandémie de COVID-19 « Ne gaspillons pas une bonne crise », ou une autre expression « Tirons le meilleur parti de cette crise ». Quel est le rapport avec Jeremy? Avec le report des Jeux Olympiques à juillet 2021, cela lui donne (ainsi qu’à d’autres) plus d’un an pour se préparer aux Jeux sans se soucier du système de qualification, des épreuves de qualification et des classements.

J’ai dit à Jeremy dans ma réponse à son acceptation, que ce n’est pas seulement une opportunité de «participation», mais c’est une chance d’avoir de bons résultats avec une bonne préparation et un entraînement dur. En fait, Jeremy m’a dit qu’il s’entraîne tous les jours à la maison et qu’il pratique également de «nouveaux services». C’est une super nouvelle.

Lors du tournoi canadien de qualification olympique qui s’est tenu à Kitchener / Waterloo le 5 mars 2020, Eugene Wang était premier et Jeremy deuxième. Lors des qualifications nord-américaines le 7 mars au même endroit, encore une fois le même résultat avec Eugene en première place et Jeremy en deuxième. Dans l’épreuve féminine, Mo Zhang a terminé première et, comme surprise, ou peut-être «bien méritée», May Tong a terminé deuxième.

Environ une semaine plus tard, par confirmations par courriel, le conseil d’administration a accepté d’inscrire les deuxièmes places à l’épreuve de qualification olympique finale mondiale prévue pour la fin mai 2020 à Doha, au Qatar. Cet événement est maintenant annulé et sera reporté à une date ultérieure. Cependant, la décision du Conseil est toujours valable. Cela signifie que normalement TTCAN enverrait May Tong et Jeremy Hazin pour tenter de se qualifier pour les places finales pour les Jeux Olympiques.

Si nous revenons un peu en arrière, environ 10 jours après la qualification nord-américaine, Eugene Wang m’a informé officiellement qu’il souhaitait se concentrer uniquement sur l’épreuve de double mixte aux Jeux olympiques pour plusieurs raisons. La préparation du double mixte est spéciale, son âge, ses chances en simple et enfin son souhait de se concentrer sur le double mixte car il estime que lui et Mo pourraient avoir un bon résultat. Cette question a été discutée avec le président de la CHP, Dejan Papic, et avec le Comité olympique canadien (COC), qui a accepté la demande d’Eugène. Bien entendu, le Conseil a également été immédiatement informé.

Le COC a informé l’ITTF en confirmant Mo Zhang pour les femmes simples, Mo et Eugene pour le double mixte, et en rejetant le quota des hommes simples.

Quelques jours plus tard, conformément aux règlements de l’ITTF et du CIO, l’ITTF a informé le COC que Jeremy Hazin est le remplaçant pour remplir le quota disponible et a demandé au COC de confirmer. Bien sûr, le COC l’a confirmé, l’ITTF a mis à jour sa liste de qualifications et Jeremy en a été informé.

Revenons maintenant à la décision du Conseil d’envoyer et de financer les joueurs de deuxième place de la qualification nord-américaine à la qualification olympique mondiale finale. L’événement féminin n’est pas affecté par le changement, donc May Tong sera inscrite à l’événement une fois qu’il sera reporté. Cependant, pour les hommes, j’ai discuté d’une idée avec le président du comité de compétition, Rémi Tremblay, et avec le président de la CHP, et ils pensent tous les deux que l’idée est bonne. J’ai donc décidé de proposer au Conseil d’Administration, étant donné que Jeremy Hazin est désormais qualifié, d’organiser une compétition ouverte spéciale, ouverte à tous les joueurs masculins, quels que soient leur âge, leur classement, leur statut ou leur taille; au cours de laquelle le gagnant sera financé et inscrit à la qualification olympique mondiale finale. J’espère que le Conseil accepte cette proposition. C’est une opportunité pour tous ceux qui pensent avoir une chance, ou ceux qui se sentent négligés, ou ceux qui pensent qu’ils peuvent gagner; ils devraient tous participer et voir ce qu’ils peuvent réaliser. Mais plus important encore, il s’agit d’une occasion unique et historique pour tout joueur masculin canadien de faire partie du rêve d’être olympien.

Tout d’abord, nous devons penser à un système qui est équitable pour tout le Canada, puis nous devons concevoir le format du tournoi, et bien sûr, nous avons besoin de l’approbation du conseil d’administration.

TOUTES LES IDÉES SONT LES BIENVENUES!

Si vous avez des idées sur la façon dont cet événement pourrait susciter l’intérêt; comment cela pourrait impliquer autant de joueurs que possible et comment notre sport au Canada pourrait bénéficier d’un tel événement d’un point de vue promotionnel, alors veuillez envoyer vos idées à: ttcan@ttcanada.ca

J’invite tous les joueurs, jeunes et moins jeunes, à se préparer et à faire partie de cet événement unique.

Pour la jeune génération qui ne se souvient peut-être pas de ce qui s’est passé en l’an 2000, voici une histoire intéressante.

En 2000, l’équipe canadienne féminine a été sélectionnée pour participer aux championnats du monde par équipe. Le Canada envoie une équipe de 4 joueuses. Une joueuse de style défensif de Vancouver, Chris Xu, a obtenu de bons résultats au cours de l’année mais n’a pas fait partie de l’équipe. Afin de récompenser ses efforts, TTCAN a alors décidé de l’envoyer en «compensation» à la qualification olympique mondiale finale.

Devinez ce qui s’est passé? Elle s’est mérité une place au simple féminin aux Jeux olympiques !! Comment? Elle avait un style défensif particulier, mais le facteur le plus important est qu’elle était super motivée et a vu une chance unique d’aller aux Jeux Olympiques. Elle a su saisir l’occasion et battre plusieurs joueuses bien mieux classées qu’elle. Je n’oublierai jamais ce moment.

Si le conseil d’administration est d’accord avec ce concept et si nous pouvons résoudre la logistique de cette compétition, j’espère que le plus de joueurs possibles pourront participer à cet événement unique.

Heureusement pour les hommes que Chris Xu ne peut pas participer.

Adham Sharara – Président TTCAN