Thorsten Gohl, membre du conseil responsable du marketing et des communications, s’est rendu à mon bureau à Ottawa pour aider TTCAN à mettre en place son système de communication.
Pendant son séjour à Ottawa, Thorsten s’est installé dans mon bureau et a travaillé d’arrache-pied pour préparer et proposer un plan visant à améliorer notre système et nos stratégies de communication, réactiver notre site internet et relancer nos plates-formes de médias sociaux.
C’est une tâche énorme, mais Thorsten est déjà actif et a un plan ambitieux en 3 points qui verra une refonte totale de notre site internet et une image de marque améliorée de TTCAN afin d’intéresser et impliquer les amateurs, joueurs et passionnés de tennis de table à travers le pays.
Durant son séjour à Ottawa, Thorsten a non seulement joué au tennis de table tous les soirs, mais il a également filmé plusieurs entrevues qui seront prochainement disponibles sur les plateformes de TTCAN. Ne manquez pas les entrevues avec Curtis Caron, Stéphane Charbonneau et Michel Legault. Et si vous voulez savoir ce qu’il ya dans la tête de Thorsten, mis à part une mini-table de ping-pong, son interview aussi.
Thorsten parcourt des milliers de kilomètres à travers le Canada dans son camion Ford de Table Tennis North, équipée d’une mini-table de ping-pong, de raquettes et de balles. Partout où il s’arrête, il joue avec les gens du coin à l’extérieur sur la mini-table. J’ai eu le privilège d’être invité à jouer hier sous la chaleur et le vent décoiffant à Ottawa. J’ai hâte de voir la vidéo.
J’ai surnommé cette promotion faite par Thorsten de notre sport «Have Table Will Travel». Ceux de mon âge ou plus âgés se souviendront de la très populaire série télévisée occidentale « Have Gun Will Travel ». Thorsten est un homme pacifique, alors la mini-table remplace le pistolet. “Arrêtez le Bang Bang, démarrez le Ping Pong”. J’espère que nous aurons une section sur notre site internet montrant des photos de tous ceux qui ont joué sur la mini-table aux quatre coins de notre vaste pays et en toutes saisons.
Après une semaine, il était temps pour moi de chasser Thorsten de mon bureau. Je ne pouvais le faire qu’en le frappant à plusieurs reprises. Son sourire s’élargissant à chaque coup de poing. Un véritable bénévole dévoué de notre sport.
Merci Thorsten et continue sur ta lancée.