La Fédération internationale de tennis de table a invité 20 arbitres à un atelier pour leur présenter le statut actuel au sein de la Fédération internationale et les défis possibles. Parmi ceux-ci se trouvait le Québécois, Keven Lachaine,  qui a été sélectionné pour représenter le Canada à cet événement.

«Je sais que je suis encore jeune et que j’ai beaucoup à apprendre, mais je continue et j’apprécie chaque événement auquel je peux participer. Je suis très chanceux de pouvoir compter sur de nombreux mentors au Canada. C’est ce qui m’a permis une progression rapide. Tennis de table Canada m’a beaucoup aidé et m’a donné des matchs importants pour m’aider à gérer la pression. Plus précisément au Québec, Réal Poudrier, Normand Bélanger, Marc Richard, Denis Vigeant et Marzieh Hakimara ont contribué à mon succès. « 

Voici un aperçu de cette initiative.

Par la suite, nous (membres du comité des arbitres et juges arbitres de la FITT) quitterons cet atelier et leur donnerons 1 mois pour faire en groupe une sorte de tempête d’idées pour recueillir des idées sans restriction.

Comment iraient-ils de l’avant comme comité des arbitres et juges-arbitres?

À quoi un cheminement de carrière pourrait ressembler ?

Un arbitre semi-professionnel est-il possible à l’avenir – et si oui, à quoi cela devrait-il ressembler?

Comment motiver et  intégrer les jeunes officiels?

Keven a de grands objectifs en vue. «À court terme, j’aimerais participer à de nombreux événements internationaux, mais je suis un nouvel arbitre international, donc je devrai attendre un peu avant d’être appelé à participer à de grands événements. À long terme, j’espère devenir arbitre “blue badge” et arbitrer à la Coupe du monde et aux Jeux Olympiques. »

Quelle belle façon d’engager les jeunes arbitres et félicitations à notre président du comité des officiels, Keven Lachaine, pour sa sélection.