Avec le paysage sportif en évolution rapide affecté par le COVID-19, il est important de s’adapter aux changements quotidiens qui nous concernent tous, et bien sûr plus spécifiquement la communauté sportive, en particulier les athlètes.

Changements:

– Le report des Championnats canadiens ParaTT (21-22 mars).

– Le report provisoire des championnats du monde de tennis de table de mars à une nouvelle date provisoire en juin 2020.

– Le report des Championnats canadiens juniors et seniors, qui devaient avoir lieu au début de juillet 2020 à Burnaby, en Colombie-Britannique.

– La fermeture des clubs TT à travers le pays suite aux décisions prises à tous les niveaux de gouvernement.

– Le retour au Canada de nos athlètes de compétitions, entraînements ou clubs internationaux pour respecter l’avis des équipes médicales des directions sportives canadiennes (CAC, CPC, OTP, etc.).

– L’annulation des activités de groupe, de l’entraînement et des tournois par les associations provinciales et territoriales de TT en respectant les avis de leurs gouvernements provinciaux et territoriaux respectifs.

– L’annulation des Jeux d’hiver de l’Arctique 2020.

– Le report à l’été 2021 des Jeux Olympiques (24 juillet au 9 août) et des Jeux Paralympiques (25 août au 6 septembre).

 

Solutions:

Pour chacun des changements ci-dessus, il existe une solution positive et « le meilleur scénario ». L’astuce n’est pas de se précipiter pour décider des meilleures solutions aux défis auxquels nous sommes confrontés. Nous devons examiner chaque question en tenant compte de toutes les parties concernées à tous les niveaux. Le calendrier provincial / territorial des événements, le calendrier national et les calendriers internationaux sont tous liés, et tout changement a un effet à tous les niveaux.

Le conseil d’administration de TTCAN, les associations provinciales / territoriales, nos comités et notre personnel professionnel seront tous consultés et participeront directement au calendrier et aux plans modifiés.

L’une des décisions les plus importantes est de trouver une nouvelle date pour les championnats canadiens (junior, senior et para). Nous devons non seulement trouver des dates pour les éditions 2020, mais nous devons également être très prudents dans la sélection des dates pour les éditions 2021.

Nous devrions très prochainement recevoir les dates définitives des championnats du monde de tennis de table. Même s’ils ont été provisoirement reprogrammés pour juin 2020, ils le seront probablement à nouveau pour une date ultérieure. Bien sûr, cela affectera le nouveau programme et le calendrier de l’équipe nationale.

Notre consultant de haute performance présentera un plan et un budget ajustés de l’équipe nationale au conseil d’administration pour approbation. Nous ferons de même pour le programme et le budget ParaTT.

Entre-temps, notre consultant en certification des entraîneurs trouve de nouvelles façons, avec la coopération de l’Association canadienne des entraîneurs, d’offrir des cours et de mener des évaluations par des moyens électroniques.

Comme les implications et les conséquences de chaque changement sont à l’étude, nous tiendrons toutes les parties concernées informées et dès que toute décision sera prise, elle sera immédiatement annoncée.

En tant que président de TTCAN, ma principale préoccupation est le bien-être de nos athlètes et l’impact financier sur les entraîneurs (à temps plein et à temps partiel). J’ai entendu dire que certains clients avaient réservé à l’avance des séances de coaching privé avec des entraineurs afin d’aider financièrement. C’est très prévenant et j’espère que d’autres solutions seront trouvées pour empêcher nos entraîneurs de subir de grosses pertes financières. J’espère également que tous nos professionnels à travers le pays travaillant pour des associations provinciales ne sont pas trop affectés par les ralentissements, et qu’en fait ils profitent de cette période pour rattraper le travail administratif, la planification, la mise à jour des politiques et la planification des événements de collecte de fonds quand les choses reviennent à la normale.

Pour nos athlètes, j’espère que vous pourrez trouver des façons créatives de pratiquer et de rester en forme. C’est une bonne occasion d’améliorer votre condition physique, le jeu de jambes, l’entraînement réflexe, etc. Nous sommes l’un des rares sports qui pourraient être pratiqués à la maison. Ceux qui ont des tables à la maison pourraient profiter de cette occasion pour améliorer et perfectionner leur « service » (variation d’effets, placements, variation de vitesse, etc.). Nous sommes aussi un sport unique, car les échanges ou les séquences d’entraînement peuvent être reproduites avec la méthode « multi balles ». Pour ceux qui ont la chance d’avoir une table et un robot, la solution est simple pour un entraînement quotidien de haute intensité. Pour ceux qui ont une table mais sans robot, impliquez un membre de la famille pour vous lancer des balles, même sans raquette, et créez des exercices de jeu de jambes, des exercices techniques, etc.

Au nom de notre conseil d’administration, je souhaite que vous restiez tous en sécurité et en bonne santé.

Adham Sharara

Président – TTCAN