Lors des récents Championnats du monde de tennis de table par équipe, Zhang a remporté tous ses matchs – dans la division 2. 11-0 son record, gardant l’équipe canadienne confortablement dans la division 2.

Alors que Halmstad n’était peut-être pas son plus grand défi, Mo Zhang a montré son ambition lors de la Coupe du Monde Uncle Pop 2017 où elle a défié la numéro un mondiale Zhu Yuling (CHN) dans un duel que la star chinoise a remporté mais qui a permis aux spectateurs de constater que la différence de niveau s’amenuisait.

Le point tournoi pour Mo Zhang s’est produit lorsqu’elle a rejoint Froschberg Linz, la puissance autrichienne du tennis de table féminin. Classée au 113e rang au moment où  elle a rejoint le club de Linz, elle est maintenant classée au 21e rang. Un bon entraînement, de bons partenaires de jeux et la proximité géographique de compétitions de haut niveau ont permis à la Canadienne de développer son talent et de rejoindre les meilleures joueuses de tennis de table du monde.

« Je veux plus pour 2020 », dit Mo Zhang, « Je veux voir jusqu’où je peux aller. »

Pour ce faire, la Canadienne se joindra à un groupe d’entraînement élite près de Copenhague, au Danemark, avec un personnel d’entraîneurs et des partenaires d’entraînement de haut niveau.

Alicia Coté, numéro deux au Canada – également à Linz Froschberg – a connu une amélioration similaire au cours des deux dernières années. L’athlète de 19 ans de Drummondville, QC, a rejoint le club de Froschberg en 2016 – 498e au classement mondial, elle a grimpé à la 211e place au cours de cette courte période de deux ans.