Communiqué d’information COVID-19

Communiqué d’information COVID-19
MISES À JOUR DU COMITÉ CONSULTATIF DE MÉDECINE SPORTIVE :
La pandémie de COVID-19 est toujours présente et continue d’évoluer, mais elle est maintenant considérée comme endémique. Il demeure important de maintenir les mesures de contrôle des infections, car il est probable qu’une nouvelle vague d’infections par le COVID-19 sera présente cet automne, ainsi qu’une résurgence de la grippe et d’autres virus. En outre, il est bien documenté que même sans COVID-19, les athlètes de haut niveau sont plus exposés aux infections respiratoires, une cause majeure de journées d’entraînement et de compétition perdues qui pourraient être évitées. Afin de minimiser l’incidence et l’impact de ces infections, y compris le COVID-19, le SMAC recommande fortement la mise en œuvre continue des mesures de contrôle et de prévention des infections suivantes :
  • Se laver fréquemment les mains
  • Rester à la maison quand on est malade
  • Maintenir à jour les vaccinations, y compris les rappels de COVID-19 et la vaccination contre la grippe saisonnière (vaccin antigrippal) lorsqu’elle est disponible.
  • Porter un masque (N95, KN95 ou équivalent) en cas d’exposition à des environnements intérieurs bondés à haut risque, lors de consultation médicale/thérapeutique ou de voyage en avion.
  • Respecter une distance sociale de 2 mètres lorsque cela est possible
Cas positifs au COVID-19 :
Les athlètes ou le personnel dont le test est positif au COVID-19 doivent suivre les recommandations suivantes :
  1. Auto-isolement pendant au moins 5 jours et jusqu’à ce que les symptômes tels que la fièvre, la myalgie, la pharyngite ou les symptômes gastro-intestinaux (nausées, vomissements et/ou diarrhée) aient disparu pendant au moins 24 heures et que les autres symptômes s’améliorent.
  2. Le port du masque pendant 5 jours supplémentaires après le retour est fortement recommandé pour les activités à l’intérieur si l’on ne peut pas maintenir une distance sociale de 2 mètres.
  3. Continuer à porter un masque si des symptômes respiratoires mineurs persistent, comme une toux post-virale.
  4. Les tests post-infection ne sont pas obligatoires pour accéder à votre PQE (plateau quotidien entraînement) s’ils ne sont pas requis par votre sport.
  5. Consultez le médecin de votre équipe si les symptômes durent plus de 5 jours.
Retour au sport après une infection
Faites un suivi avec le médecin de votre équipe pour votre protocole de retour à l’entraînement.
Pour COVID-19 RTS, voir les lignes directrices du SMAC adoptées par le Canadian Journal of Cardiology : COVID-19, Inflammatory Heart Disease, and Vaccination in the Athlete and Highly Active Person: An Update and Further Considerations
Retour au PQE – Test COVID-19 (test antigénique rapide)
En l’absence de symptômes, le test RAg n’est plus recommandé pour entrer dans le PQE (plateau quotidien entraînement) ou après un voyage.
S’il y a présence de symptômes, le test RAg est recommandé, s’il est disponible, avec des résultats négatifs pendant au moins 3 jours consécutifs et de ne pas avoir de symptômes pendant 24 heures avant d’entrer dans le PQE.
  • Si le test Rag n’est pas disponible, aucun accès au PQE pour 5 jours et port du masque jusqu’à disparition des symptômes
  • Consultez le médecin de votre équipe si les symptômes durent plus de 5 jours.
Ceci s’applique également aux athlètes entrant dans un camp ou participant à des réunions en personne.
Contact étroit (avec un cas positif confirmé)
Le maintien de l’accès au camp d’entraînement ou au PQE (plateau quotidien entraînement) pour un contact étroit asymptomatique, entièrement vacciné (3 doses) ou ayant été testé positif pour la COVID-19 au cours des 90 derniers jours est autorisé sur la base suivante :
  • Port d’un masque en tout temps, pour 5 jours, sur les lieux d’entraînement en salle ou lors de consultation médicale, traitement en physiothérapie.
  • Surveillance étroite de l’apparition de tous symptômes.
Si le port du masque n’est pas possible pour l’entraînement (par exemple, sport de combat)
  • Aucun accès au PQE pendant 5 jours
REMARQUE : Si une personne faisant partie du protocole de contact étroit développe des symptômes, elle doit être considérée comme un cas présumé positif à la COVID-19 et suivre le protocole d’auto-isolement pour les cas positifs à la COVID-19, comme mentionné ci-dessus.
Les directives ci-dessus ne remplacent pas les directives de santé publique fédérales, provinciales, territoriales et/ou régionales qui exigent un niveau de restriction plus élevé.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÉVÈNEMENTS: DERNIERS ET EN COURS..

LISTE DE L’ÉQUIPE NATIONALE

CHAMPIONNAT CANADIEN JUNIOR

APPRENDRE EN LIGNE

RECONNAISSANCE

Tennis de table Canada est reconnaissant au gouvernement du Canada pour le soutien financier qu’il offre aux programmes de TTCAN

SPORT SANS ABUS

Malcare WordPress Security