Entrevue réalisée par Julie Forget

Photo de Thorsten Gohl

Rémi Tremblay est à la tête de Tennis de table Québec depuis 10 ans et s’est récemment assis avec nous pour parler de son passé et des opportunités qu’il entrevoit pour l’avenir du tennis de table.

Q : Comment avez-vous commencé à vous impliquer dans le tennis de table ?

R : J’ai commencé à jouer à l’âge de 10 ans à l’école, et mon jeune frère m’a vu jouer et voulait jouer aussi, alors nous avons tous les deux joué pendant de nombreuses années. J’ai fait partie de l’équipe nationale et j’ai joué jusqu’à l’âge d’environ 22 ans, puis j’ai commencé à entraîner au Club de tennis de table TOPS à Repentigny. J’y ai entraîné pendant 10 ans et en même temps j’ai commencé à travailler à Tennis de Table Québec en tant que directeur technique adjoint. Jacques Plamondon était là depuis 20 ans et lorsqu’il a décidé de partir, on m’a offert le poste!

Q : Qu’est-ce qui, dans le tennis de table, vous a d’abord attiré vers ce sport et vous a fait participer pendant si longtemps ?

R : Les gens que j’ai rencontrés au tennis de table étaient uniques. Je jouais aussi au baseball à l’époque, et j’aimais vraiment les gens et l’esprit du sport, et toutes les différentes choses que l’on peut faire avec une balle. J’ai aussi pu voir toutes les possibilités que le tennis de table pouvait m’offrir. C’est pourquoi j’ai été impliqué si longtemps.

Q : Tennis de table Québec est une fédération provinciale assez prospère avec environ 1000 membres et 30 clubs, quelle est selon vous la raison de ce succès ?

R : Le soutien que nous avons de notre gouvernement est une grande clé de notre succès. Pas seulement financièrement, mais juste le soutien en général. Après cela, toutes les choses que Jacques a construites avant moi m’ont vraiment aidée. Je devais juste les amener à un niveau supérieur. Il y a beaucoup de joueurs de tennis de table dans les écoles au Québec, et on peut les rejoindre, et tous les tournois et compétitions amènent les joueurs dans les clubs. Nous avons aussi maintenant un centre d’entraînement attaché à notre bureau où nous avons environ 20 joueurs par mois qui viennent jouer, avec un groupe de 8 à 10 joueurs qui viennent tous les jours.

Q : Quelles sont certaines des réalisations dont vous êtes le plus fier avec Tennis de table Québec ?

R : Nous avons un plan stratégique que nous venons de lancer en juin dernier et dont je suis vraiment fier. Aussi le Centre que nous avons formé à côté de notre bureau et le programme de haute performance que nous avons maintenant avec un entraîneur à temps plein et les académies que nous dirigeons qui attirent les meilleurs jeunes joueurs de la province. Je suis également très fier des gens formidables qui font partie de notre personnel et qui nous ont aidés à devenir l’une des 15 meilleures fédérations au Québec.

Q : Quelle est votre vision de l’avenir du tennis de table au Québec et au Canada ?

R : Nous devons commencer à travailler avec les clubs, à cause de la pandémie, il va être très difficile de les aider à recruter des joueurs. Avant la pandémie, nous allions très bien – les clubs grandissaient et nous avions beaucoup d’entraîneurs et de joueurs. Mais nous voulons être très proches des clubs et les aider à se reconstruire. Ce sera notre grand objectif pour les prochains temps.

Ensuite, je veux vraiment commencer à travailler davantage avec les autres provinces du Canada pour développer notre sport. Nous devons plus que jamais travailler ensemble. Il va être très difficile pour nous de développer le sport sans que nous travaillions tous ensemble autant que possible.

___________________________________________

Le président du tennis de table, Adham Sharara, a commenté :

« C’est un grand plaisir de travailler avec Rémi. Il a beaucoup d’expérience et le bagage nécessaire en tant que joueur et entraîneur pour diriger la FTTQ. Rémi est toujours positif et ouvert aux nouvelles suggestions. Nos réunions en personne me manquent et j’espère que lorsque les restrictions liées à la pandémie seront assouplies, nous pourrons reprendre nos discussions intéressantes sur notre sport.

« Félicitations à Rémi pour ses 10 ans à la FTTQ »

26 février 2022