Nous avons pris quelques instants pour parler au président de l’Association de tennis de table du Nouveau-Brunswick, le 13e et dernier membre de l’Organisation nationale du sport pour le tennis de table.

Quand avez-vous commencé l’aventure pour reformer, avec le groupe de directeurs, une organisation sportive provinciale et pourquoi?

Chacun de nous avons une histoire unique et intéressante avec le tennis de table. Cependant, pour être bref, je pourrais dire que cette aventure a commencé en 2018, après avoir rencontré Michel Ichiy et avoir commencé ensemble le programme de tennis de table au YMCA du Grand Saint John. À cette époque, nous étions à la fois de nouveaux arrivants et d’anciens joueurs du Brésil.

Nous avons alors décidé de « rechercher » les joueurs du NB. Sans succès au début, nous avons commencé à participer à des tournois en Nouvelle-Écosse. Là, nous nous sommes fait beaucoup d’amis des provinces de l’Atlantique et avons commencé à entendre des rumeurs au sujet d’autres joueurs du N.-B.

Grâce à Joe et à l’équipe de  NSTTA, nous avons rencontré Allain Maltais de Bathurst, Ingrid McPhee de Moncton et Matt Hurst de Fredericton. Par nos propres efforts, nous nous sommes qualifiés et avons participé ensemble aux Championnats de l’Atlantique 2019 en Nouvelle-Écosse, représentant le Nouveau-Brunswick après des décennies sans équipe.

Depuis lors, Ingrid a fait un travail incroyable au Club de tennis de table du Grand Moncton, en étant un exemple pour nous au SJTT et au CCTT. Je n’oserais pas essayer d’expliquer pourquoi nous avons décidé de réactiver la NBTTA. Lorsque aimez quelque chose, vous ne pensez pas vraiment aux raisons, vous savez simplement quelle est la prochaine bonne chose à faire.

Que signifie pour vous devenir membre de Tennis de Table Canada?

Cela signifie que nous sommes sur la bonne voie, que notre amour personnel pour le tennis de table, nos initiatives et le temps consacrés localement sont non seulement reconnus, mais font également partie d’une équipe plus grande, avec une mission et une vision commune.

Quel est l’objectif de l’organisation au cours des 5 prochaines années?

Récemment, nous avons défini de nombreux objectifs spécifiques à l’aide d’une approche S.M.A.R.T. Mais de façon générale: nous prévoyons développer le tennis de table au Nouveau-Brunswick afin de participer à tous les événements nationaux  et régionaux possibles et avec de réelles chances de performer au plus haut niveau, non seulement en ce qui concerne les joueurs, mais aussi les officiels.

Combien de membres avez-vous actuellement? Combien de clubs sont impliqués?

Notre journal des membres est en cours de révision. Je dirais que nous sommes un peu moins de 100 membres répartis dans 3 clubs: GMTTC (Moncton), SJTT (Saint John) et CCTT (Bathurst). Et nous sommes sur le point d’avoir un club à Fredericton cette année aussi.

Nous sommes très heureux d’avoir toutes les provinces et tous les territoires dans la famille du tennis de table au Canada. Nous avons vraiment hâte de voir le Nouveau-Brunswick participer à des événements nationaux à l’avenir.