Johnathan Humbles / Tennis de Table Canada

Le match a été à la hauteur des attentes. C’était le match de la soirée, sinon du tournoi. Le Canadien Eugene Zhen Wang, numéro 3, affrontait Ryohei Kanoya, un joueur japonais sans classement, en finale du simple hommes à l’US Open 2018, à Orlando, en Floride.

Ryan Willard, maître de cérémonie de l’événement, a fait son travail avec brio. Il a fait vibrer la foule et a fait hurler les fans canadiens et  japonais.

L’atmosphère était électrique lorsque les deux finalistes sont entrés dans l’aire de jeu. Leur style de jeu si différent: Wang jouant en puissance et placements précis tandis que Kanoya jouait d’un style de jeu rapide et au bond.

Avant ce match de finale, Kanoya devait jouer contre la tête de série no 1, Kanak Jha des États-Unis, dans les huitièmes de finale (-7, 7, 8, 9, 4), et Jinbao Ma (1, -9, -8, 9 , 5, 10) en quart de finale. Pour les demi-finales, il a affronté son compatriote japonais, Takeshi Atsuya. Ce match est allé  en 6 sets avant que Kanoya finalement ne réussisse à gagner sa place en finale (-15, 8, 6, -8, 9, 7).

De l’autre côté du tableau, Wang a dû affronter Jian Li (5, 1, 13, 5) en huitièmes de finale, puis un deuxième joueur japonais, Yuki Shimoyama (3, 3, 3, 6) en quart de finale. Dans la deuxième demi-finale, l’Allemand Tobias Hippler, 6e favori du tournoi attendait Wang.

Au cours d’une bataille acharnée, Wang remporte les premiers sets à 9 et à 6, puis les trois sets suivants tombent aux mains de l’allemand  -10, -4, -9. Après le cinquième set, Wang rattrape son retard 3-2 au sixième et remporte la victoire: 11-7. Poursuivant sur sa lancée, Wang a dominé Hippler dans le 7e et dernier set 11-3, se qualifiant pour la finale.

 

Les prétendants sont entrés dans l’arène et ont entamé leur échauffement de deux minutes. Gagnant le tirage au sort traditionnel, Wang commence avec un service mi-distance gagnant avec beaucoup d’effet à Kanoya qui retourne le service, mais la frappe dévastatrice du revers de Wang ne laisse aucune chance . La puissance dans la coup est trop forte pour Kanoya. Il ne peut pas contrôler le revers et envoie le balle loin hors de la table. Wang prend l’avantage rapidement 5-1. Mais le set n’est pas terminé, Kanoya rebondit et fait preuve de beaucoup de courage, mais il concède quand même le premier set 11-9.

Deux des trois prochains sets se rendent en égalité. Mais cette fois pour Wang, ils sont remportés par son adversaire. Kanoya gagne les trois sets -12, -11, -9.

Ryohei Kanoya, Japon

Il semble que Kanoya se s’envole vers la victoire alors qu’il prend l’avance 3-1 dans le cinquième set. Mais la bête intérieure de Wang était réveillée. Il démontre son niveau de jeu de classe mondiale et remporte le set numéro 5 (11-7).

Au sixième set, Wang  montre comment il a atteint le 55e  rang au classement mondial. Il domine Kanoya 11 à 1.

Maintenant à égalité trois sets chacun, Wang revient à la table après son temps de repos, prêt à jouer alors que la foule est en liesse. Wang, nourri du fait qu’il soit revenu de l’arrière alors qu’il perdait 3 sets contre un, prend une avance importante de 8-3 dans le septième et dernier set. Une victoire suite à un retour est à sa portée.

Mais Kanoya en a assez. Il marque quatre points d’affilée pour porter le score à 8-7. Mais au point suivant, en essayant d’égaliser, Kanoya fait flotter le point et Wang prend une avance  9-7. Au prochain échange en revers, la balle de Wang touche le filet et tombe à l’extérieur. Le score est maintenant 9-8.

Kanoya égalise le score à 9 avec un smash du coup droit que Wang est incapable de retourner. Kanoya célèbre même avec le poing fermé.

Alors que les deux joueurs ne démontrent aucune crainte et s’accrochent, le jeu se rend à égalité dans le 7e set. C’est du tennis de table de classe mondiale. Deux joueurs qui donnent tout ce qu’ils ont.

Eugene Zhen Wang, Canada

Un revers bien placé de Wang force Kanoya à jouer trop puissamment son bloc et envoie la balle à côté de la table. Wang a maintenant un point de match à 11-10.

Kanoya sert et Wang retourne en la poussant ce qui conduit à une série d’échanges de revers rapides et furieux. Kanoya juge mal l’effet du revers final de Wang et la balle se retrouve directement dans le filet. Point de match Wang – 12-10.

Avec trois doigts levés, Wang montre ce qu’il vient de réussir. Il venait de remporter son premier US Open depuis 2013. Mais plus important encore, cela symbolise le nombre de fois qu’il a remporté l’US Open soit en 2012, 2013 et maintenant en 2018. Trois c’est tellement gratifiant.